Condamnation des soeurs Cottereau


Extrait du registre des jugements de la commission révolutionnaire, page 70.

Registre détenu par le Greffe du Tribunal Civil de Laval puis remis aux Archives Départementales

Séance du 6 floréal an II [25 avril 1794]

La commission militaire révolutionnaire établie dans le département de la Mayenne a rendu le jugement suivant :

Vu les interrogatoires subis ce jour par Perrine COTTEREAU, âgée de dix-huit ans, et Renée COTTEREAU, sa soeur, de la commune de Saint Ouen, prévenues d'avoir retiré des brigands, entretenu une correspondance qui ne respirait que le fanatisme et tendait au rétablissement des prêtres et de la royauté, et d'avoir servi des brigands dans leurs projets perfides :

La commission militaire déclare Perrine COTTEREAU et Renée, soeurs des COTTEREAU dits Chouans, chefs des rassemblements de brigands, convaincues de leur avoir servi d'espions, de les avoir alimentés et approvisionnés, et enfin d'avoir endossé la cuirasse et participé à leurs massacres.

Vu les procès-verbaux d'arrestation et les actes d'accusation, l'auditoire invité à parler pour ou contre les accusées ;

Vu les conclusions de l'accusateur militaire ;

Vu la loi du 4 décembre 1794 et la loi du 19 mars dernier :

condamne Perrine COTTEREAU et Renée COTTEREAU à mort

ordonne qu'elles seront livrées au vengeur du peuple pour être mises à mort dans les vingt-quatre heures.


Retour à la page précédente


Vous êtes le ème visiteur de cette page.